Qu’est-ce que transformation digitale ?

Transformation digitale (ou numérique)

Transformation digitale : Définition

La transformation digitale, parfois appelée transformation numérique, désigne le processus qui consiste, pour une organisation, à intégrer pleinement les technologies digitales dans l’ensemble de ses activités.

Le digital induit des transformations radicales

L’adverbe pleinement revêt une importance majeure dans cette définition. En effet, les entreprises utilisent les “nouvelles technologies de l’information et de la communication” depuis bien longtemps, à commencer par l’email, qui est entré dans le quotidien de tous les salariés. La transformation digitale est un concept qui va beaucoup plus loin, et qui s’immisce jusque dans le modèle économique des sociétés et dans notre rapport au travail. Elle vise à tirer profit de la nouvelle donne induite par la généralisation d’Internet, et notamment :

La notion de temps réel, qui abolit les barrières temporelles.

La mobilité : désormais, tout le monde peut se connecter depuis n’importe quel endroit.

L’Internet des Objets, qui permet désormais de faire rentrer le digital dans la matérialité physique de nos vies.

Le côté universel d’Internet qui reliera bientôt l’ensemble de l’humanité sur le même réseau.

Cette transformation passe aussi par les méthodes de développement différentes, inspirées des géants du web. C’est par exemple le cas du concept de Lean Startup, qui consiste à expérimenter, mesurer et améliorer en permanence les produits en tenant compte du retour des utilisateurs, ce qui consiste, en clair, à savoir exploiter les données issues du big data. L’impact de la transformation digitale est également sensible dans le domaine des ressources humaines. Elle modifie en profondeur le rapport au travail, en rendant possible des modes de collaboration différents que le salariat séculaire. Deux exemples :

Le travail à distance est désormais facilité, avec des outils de vidéo conférence et autres plateformes collaboratives.

Le travail indépendant est favorisé par l’émergence de plateformes de mise en relation entre les “offreurs de mission” et ceux qui peuvent ou souhaitent y répondre. C’est notamment le modèle économique de la célèbre société Uber (à qui on doit le terme d’ubérisation), qui met en relation les personnes ayant besoin de se déplacer et des chauffeurs indépendants qui indiquent leurs disponibilités sur la plateforme.

La transformation digitale induit une révolution culturelle

Le digital entraine des évolutions comportementales profondes dans le sens où les nouvelles technologies donnent lieu à de nouveaux usages, des façons innovantes de commercer et de communiquer. Si bien que, la transformation numérique des entreprises s’avère être plus un sujet culturel que technologique et, à ce titre, elle impose aux organisations une véritable problématique de conduite du changement de leurs collaborateurs. Avec l’arrivée massive du digital, les entreprises sont en effet amenées à repenser leurs processus, leurs modes de fonctionnement, leurs pratiques managériales, et finalement leur culture d’entreprise.

Face à cette révolution digitale qui imposent de nouveaux défis, de nombreux collaborateurs se sentent désorientés et dépassés. Ils perçoivent le digital comme un risque et non une opportunité. Pour qu’ils ne subissent pas la transformation numérique mais qu’ils se l’approprient pour en devenir les acteurs, il est primordial que l’entreprise accompagne ses collaborateurs et leur donne les moyens de se transformer.

Toutefois, accompagner le changement, c’est faire face à des inquiétudes, à des peurs et finalement à des résistances « humaines » qu’Elisabeth Kubler-Ross a parfaitement décrite dans sa courbe du changement. Pour rallier les collaborateurs à un projet de transformation digitale, il faut savoir ces résistances au changement et adresser le bon discours et la bonne pratique managériale à chacune des étapes de la courbe du changement de la transformation digitale.

👉 Découvrez nos ateliers de sensibilisation ! 

Outil transformation digitale :

Les outils pour accompagner la transformation digitale : la messagerie instantanée

La messagerie instantanée s’est imposée ces dernières années comme un des outils digitaux incontournables entre collaborateurs. Elle est souvent complémentaire aux outils « traditionnels » de communication interne. L’objectif de la messagerie instantanée : provoquer des échanges courts et efficaces entre des collaborateurs qui ne sont pas forcément physiquement ensemble. Au lieu de téléphoner ou de se déplacer, les salariés adeptes de la messagerie instantanée n’hésitent pas à communiquer via ce canal, même s’ils ne sont séparés que de quelques mètres.

Les bénéfices : pratique en mobilité, instantanéité des échanges

Les outils pour accompagner la transformation digitale : les plateformes d’échanges entre collaborateurs et d’intelligence collective

Pour accompagner votre transformation digitale, il serait bon de mettre en place une plateforme d’échanges. Réseau social d’entreprise, plateforme d’intelligence collective… Quel que soit son nom, l’objectif de cet outil sera de diffuser une culture du partage. Partage d’informations, de connaissances, de compétences ou de bonnes pratiques… Le digital ne permets met fin au cloisonnement des compétences, des talents et des idées. Un outil dédié aux échanges permettra d’atteindre l’agilité recherchée dans toute transformation.

Les bénéfices : mise en pratique d’une culture de l’échange, fin de la logique de silos

Les outils pour accompagner la transformation digitale : les outils de formation

Le digital a bouleversé la formation des collaborateurs : MOOCs, social learning, blended learning, microlearning, etc. Or, il est essentiel de mettre en place un dispositif de formation pour accompagner toute transformation. Ce dispositif est en 2 temps. Dans un premier temps, il s’agit d’aligner les collaborateurs sur des savoirs et un langage communs. En effet, tous les collaborateurs doivent « parler la même langue » afin d’être tous embarqués dans la transformation. Dans un second temps, les collaborateurs doivent avoir la possibilité de partager eux-mêmes leurs connaissances et leur savoir-faire. Ainsi, l’apprentissage doit à la fois être descendant et collaboratif. Bref, pour atteindre l’entreprise apprenants, la formation top-down se mélange au social learning !

Les bénéfices : les collaborateurs sont tous au même niveau de connaissance, et s’engagent en créant eux-mêmes des formations

 

Dans la même thématique

👉 Découvrez nos articles experts sur le partage de connaissances, l’innovation et la transformation digitale

👉 Comment être accompagné dans sa transformation digitale ?

👉 Comment mettre en place la transformation digitale dans mon entreprise

👉 Transformation par le digital : éditeur de logiciel, mais pas que !

Solutions

Com interne 

Knowledge Management

Communautés

Equipes distantes

Plan stratégique

Comité de direction

© 2020 cocoom.com. Tout droits réservés.